Région : l’opposition de gauche dépose un recours pour excès de pouvoir de Laurent Wauquiez

Région : l’opposition de gauche dépose un recours pour excès de pouvoir de Laurent Wauquiez

Troisième dossier concernant la Région à échouer sur le bureau de la justice. Après l’affaire d’espionnage des boites mails et celle des soupçons de prise illégale d’intérêt de Gilles Chabert, c’est l’opposition de gauche qui dépose un recours pour excès de pouvoir.

Jean-François Debat (PS), Monique Cosson (Rassemblement), Cécile Cukierman (PCF) et Sarah Boukaala (PRG) ont décidé de s’attaquer frontalement et conjointement à Laurent Wauquiez.
Selon eux, "le droit d’amendement des élus régionaux a été bafoué".

 

Il faut remonter au 15 décembre dernier pour comprendre l’origine de leur colère. La Région Auvergne-Rhône-Alpes votait alors son budget. "Près de 50% des amendements déposés n’avaient pas été soumis au débat et au vote des conseillers régionaux", rappellent alors les élus de l’opposition de gauche dans un communiqué.

 

"Laurent Wauquiez bafoue allègrement les règles les plus élémentaires de notre démocratie édictées par le code général des collectivités territoriales. Nous ne pouvons pas rester sans rien faire. Si le Président de Région est resté insensible à nos arguments, nous n’abandonnons pas le combat et utilisons les armes juridiques à notre disposition", énonce notamment Jean-François Debat.

"Avec ce recours, nous espérons pouvoir retrouver un fonctionnement normal dans l’assemblée et que les élus du délibératif soient plus respectés", surenchérit Monique Cosson.



0 commentaire

Laisser un commentaire
Afficher les commentaires précédents »

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios