Isère : la vitesse abaissée à 80 km/h sur le réseau secondaire

Isère : la vitesse abaissée à 80 km/h sur le réseau secondaire

C’est désormais officiel. Le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé ce mardi abaisser la vitesse à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateurs médiants.

La mesure entrera en vigueur le 1er juillet prochain.

 

Cette baisse de la limitation de vitesse est destinée à réduire la mortalité au volant. Jusqu’à 400 vies pourraient être économisées, selon Philippe Duchêne, le co-président de la Ligue contre la violence routière : "On a évalué que la distance de freinage est de l’ordre de 80 mètres à 90 km/h, et seulement de 65 mètres à 80 km/h. Rouler moins vite, ce n’est pas perdre du temps, ce sont des blessures et des morts éviter". "Toute diminution des vitesses de circulation engendre une diminution des vitesses de choc, donc de l’énergie dispensée et donc de la gravité des blessures, et par la même une diminution de la mortalité", précise le représentant de la LCVR.

 

Pourtant, la mesure est loin de faire l’unanimité. Beaucoup reprochent un manque d’études sur le sujet. 

 

Selon Matignon, la baisse de 10 km/h de la vitesse sur les routes impliquera plusieurs modifications sur la voirie, pour un coût de 5 à 10 millions d'euros.

 

Un bilan sera dressé le 1er juillet 2020. "Si les résultats ne sont pas à la hauteur, le gouvernement prendra ses responsabilités", a indiqué Edouard Philippe. A noter que d'autres mesures ont été annoncées, afin de lutter contre l'usage des téléphones portables au volant ou la conduite sous l'emprise de l'alcool.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios