Excuse de minorité retenue : l’agresseur de Marin condamné à 7 ans et demi de prison

Excuse de minorité retenue : l’agresseur de Marin condamné à 7 ans et demi de prison

Le verdict est tombé vendredi en début de soirée.

Après deux heures de débat, le jury populaire des assises pour mineurs du Rhône a prononcé une peine de 7 ans et 6 mois à l’encontre de l’agresseur de Marin.
Une peine qui se trouve très éloignée des 14 ans requis par le procureur de la République. Et pour cause, l’excuse de minorité a été retenue car l’accusé avait 17 ans au moment des faits, en 2016. Ce qui a divisé la peine par deux.

 

Marin avait été violemment agressé le 11 novembre 2016 après avoir pris la défense d’un couple qui s’embrassait à la Part-Dieu à Lyon. Après s’être battu avec l’un des individus qui avait fait une remarque aux amoureux, le jeune Vénissian s’était dirigé vers un bus où il avait été rattrapé par son adversaire. Ce dernier lui avait alors asséné de nombreux coups de béquille sur le crâne.

 

Depuis, Marin vit avec d’importantes séquelles et son combat durant sa rééducation est suivi et applaudi par des dizaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios