L'ancienne rectrice de Grenoble jugée pour détournements de fonds

L'ancienne rectrice de Grenoble jugée pour détournements de fonds

Ce mercredi, Claudine Schmidt Lainé était jugée devant le tribunal correctionnel de Rouen pour des faits de détournements de fonds publics.

Entre 2013 et 2015, l’ancienne rectrice de Grenoble aurait détourné 18 304 euros en faisant prendre en charge des dépenses personnelles par la chancellerie. Celle qui a exercé à Lyon, notamment à la délégation régionale du CNRS entre 2010 et 2011, est soupçonnée d'avoir détourné 18 304 euros en faisant prendre en charge des dépenses injustifiées. Des trajets entre Rouen et le Rhône, où elle vit, avaient entre autres été épinglés.

Dans cette affaire, le tribunal a requis deux mois de prison avec sursis et 15.000 euros d'amende. La décision du tribunal correctionnel a été mise en délibéré au 5 septembre prochain.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios