Directeur d’école pédophile : une victime fait appel du non-lieu

Directeur d’école pédophile : une victime fait appel du non-lieu

Deux jours après la décision de la justice de prononcer un non-lieu dans l'affaire de pédophilie impliquant un directeur d'école, une victime a décidé de faire appel.

Il s'agit d'une jeune femme de 22 ans, qui avait été violée par Romain Farina en 2003, à l'âge de 6 ans, dans une école primaire de Vénissieux.

 

Pour rappel, la justice a rendu lundi une ordonnance de non-lieu en raison de l'extinction de l'action publique, tout en reconnaissant l'existence de 46 victimes d'agressions sexuelles et de viols. 

 

Romain Farina, directeur d'une école de Villefontaine, avait été mis en examen en mars 2015 pour avoir abusé plusieurs dizaines d'enfants, au cours de sa carrière, dans des écoles de Vénissieux ou encore de Villefontaine. Il le faisait durant les heures de classe, derrière un rideau, et se filmait même parfois durant ses actes odieux. Malgré le suicide de l'instituteur vénissian en 2016 à la prison de Corbas, les enquêteurs avaient découvert plus de 500 000 photos et 11 000 vidéos à caractère pédopornographique, permettant, pour certaines, d'identifier les petites victimes



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios