Grenoble : le "chirurgien de l’horreur" soupçonné d’être responsable d’un décès

Grenoble : le "chirurgien de l’horreur" soupçonné d’être responsable d’un décès

Le chirurgien grenoblois est déjà accusé par 80 anciens patients pour d’autres faits.

La famille d’un retraité estime que les opérations conduites par le chirurgien grenoblois surnommé "le chirurgien de l’horreur" sont responsables de la mort du septuagénaire, le 4 novembre 2017.

Selon eux, le praticien aurait décidé de l’opération sans même examiner le retraité. Ses confrères auraient détecté une autre pathologie qui aurait dû être opérée différemment, mais la première opération avait été maintenue. A son réveil, le retraité se serait plaint de douleurs considérées alors comme bénignes par le chirurgien.

Le septuagénaire serait décédé deux mois après d’une infection généralisée. Pour la famille, il ne fait aucun doute : le chirurgien est le responsable de sa mort.

Pour rappel, ce chirurgien du dos est actuellement suspendu. L’ordre des médecins l’a interdit d’exercer pendant trois ans et à rembourser 32.305 euros à l’assurance maladie. Le chirurgien a fait appel devant le Conseil d’Etat.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios