Grenoble : Éric Piolle prend un arrêté de "non remise à la rue"

Grenoble : Éric Piolle prend un arrêté de "non remise à la rue"

Ce lundi, le conseil municipal grenoblois a pris un arrêté de "non remise à la rue".

Plus d’un mois après la fin de la trêve hivernale interdisant les expulsions au plus froid de l’hiver, la Mairie de Grenoble a étendu ce droit à l’année. Aucune expulsion ne pourra avoir lieu sur le territoire de la commune à moins qu’une solution "décente et adaptée" soit garantie et que celle-ci soit justifiée à la mairie.

Il ne s’agit pas d’un traité anti-expulsion, mais d’un traité de non-remise à la rue. Si les deux termes pourraient sembler similaire, il est important de noter la différence : un Grenoblois menacé d’expulsion pourra se faire expulser, mais un logement ou un hébergement devra lui être garanti.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios