Un Black Bloc grenoblois condamné à de la prison ferme

Un Black Bloc grenoblois condamné à de la prison ferme

Ce samedi, lors de l'Acte 44 des gilets jaunes à Lyon, deux personnes avaient été mises en examen après leur interpellation.

L'un d'entre eux, un Grenoblois âgé de 32 ans, avait été contrôlé en possession de trois fumigènes et d'une quille. Il s'était rebellé lors de son interpellation, traitant les policiers de "toutous de Macron".

 

Jugé ce lundi en comparution immédiate, l'individu s'est révélé être davantage un Black Bloc qu'un gilet jaune. Des vidéos de la mouvance anarchiste ont d'ailleurs été retrouvées sur son téléphone. En avril dernier, pour les mêmes faits, il avait écopé d'un rappel à la loi.

 

Mutique dans son box, mais reconnaissant toutefois être venu à Lyon pour "en venir aux mains si nécessitées", le Grenoblois, qui erre actuellement sans but dans la vie, a cette fois été condamné à 8 mois de prison ferme, à un an d'interdiction de paraître dans l'agglomération lyonnaise et à 5 ans d'interdiction de port d'arme.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios