Grenoble : l’incendie de l’église Saint-Jacques était lui aussi criminel

Grenoble : l’incendie de l’église Saint-Jacques était lui aussi criminel

Après la salle du conseil municipal, le parquet a indiqué ce mardi que l’incendie de l’église Saint-Jacques, détruite en janvier dernier, était d’origine volontaire.

Tout comme dans la maire, de l’essence avait été retrouvé sur place. La mouvance "anarcho-libertaire" avait revendiqué l’acte. 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios