Auvergne-Rhône-Alpes : un plan de relance d’un milliard d’euros pour faire face à la crise

Auvergne-Rhône-Alpes : un plan de relance d’un milliard d’euros pour faire face à la crise

Il a été présenté ce jeudi par Laurent Wauquiez.

Ce plan de relance doit permettre de faire face à la crise faisant suite à la période de confinement et à l’épidémie de Covid-19. "Nous avons mis un point d’honneur à protéger notre population dans le cadre de la crise sanitaire. Maintenant, notre obsession est de défendre nos emplois et notre économie régionale alors qu’un choc de croissance est attendu", a déclaré le président d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Doté d’un milliard d’euros et de "3 à 4 milliards dans les trois ans à venir", ce plan s’articule autour de quatre axes principaux : renforcer le soutien à l’économie de proximité, relancer la préférence régionale, ramener les emplois et développer une économie plus verte et plus numérique.

 

Ce sont par exemple 220 millions d’euros qui seront injectés pour aider les communes d’Auvergne-Rhône-Alpes à lancer des projets pour l’année 2021. L’objectif est également et surtout "de sécuriser de 50 000 à 100 000 emplois de proximité", a précisé Laurent Wauquiez qui veut relancer au plus vite les chantiers sur des projets mûrs à travers les Contrats Plan État-Région. 

 

Des aides à hauteur de 80 millions d’euros seront aussi destinés à l’économie de proximité, aux commerçants, aux artisans ou encore à l’hôtellerie-restauration. Le domaine du tourisme n’a pas non plus été oublié avec un engagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 10 millions d’euros pour inciter les habitants de la région à passer leurs vacances sur le territoire régional.

 

"La crise a montré le besoin de moyens dans le domaine du numérique, notamment avec l’explosion du télétravail", a également affirmé la Région qui veut renforcer sa politique numérique en investissant 50 millions d’euros dans ce domaine. Laurent Wauquiez veut aussi faire d’Auvergne-Rhône-Alpes "la première région verte de France" avec la mise en place d’un "Green Deal".

 

La lutte contre le chômage est également une priorité de la Région qui s’engage sur un plan de formation, doté de 500 millions d’euros et cofinancé par Pôle Emploi et le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC).



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios