La SafeWay Box, invention de trois grenoblois, a séduit le Brésil

La SafeWay Box, invention de trois grenoblois, a séduit le Brésil

La SafeWay Box est un boîtier de distanciation sociale conçu par des étudiants grenoblois pendant le confinement

Ces trois grenoblois ont profité du temps de confinement pour concevoir un système qui repérait de façon anonyme les personnes atteintes du Covid-19. Après des modifications, la fonction du boîtier Safeway Box n'est plus la même : maintenant, le gadget sert uniquement à faire respecter les distances sociales. 

Le premier format du boîtier était assez incombrant; il est maintenant fabriqué sous forme de montre connectée. L'un des créateurs explique : 

Aujourd’hui l’objectif n’est plus de guérir ni de remonter la chaîne de la maladie mais surtout de prévenir, pour empêcher la propagation du virus

 

Le fonctionnement est simple : il utilise le signal Bluetooth (entre 30cm et 10m) et vibre quand les distances ne sont pas respectées. En ce qui concerne la conception, les trois étudiants grenoblois se sont partagés les rôles : Ian Page, étudiant aux Arts et Métiers de Cluny, a conçu la partie électronique du produit. Nicolas Salenc, étudiant à l'Ecole technique de Montréal s'est intéréssé à la mécanique tandis que Nathis Cote, étudiant à l’Ecole Polytechnique de Grenoble, s'est occupé de la partie informatique. 
 

Le projet est devenu réalité au Brésil lorsu'une salariée d'une entreprise brésilienne repère le produit sur le site web. Elle travaille pour RFID Brésil (société de technologie et identification par radiofréquence). 

La SafeWay Box, renommée DADS au Brésil (Dispositif d’Alerte de Distanciation Sociale) est à l’étape de production de masse.
5000 exemplaires sont en conception. 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios