Un premier cas de variole du singe identifié en France

Un premier cas de variole du singe identifié en France

Le patient a été diagnostiqué ce jeudi 19 mai

Après le Ebola et le Covid-19, se pourrait-il qu'un autre virus vienne semer la zizanie ? En France, un premier cas de variole du singe a été identifié ce jeudi 19 mai en Île-de-France. Le patient est un homme âgé de 29 ans qui ne présente aucun antécédent de voyage dans un pays où circule ce virus. 

D'après l'examen, il semblerait que la santé de cette personne ne soit pas en danger, mais une période d'isolation a été mise en place afin de limiter les risques de contamination. 

La variole du singe, également appelée orthopoxvirose simienne, est une maladie rare qui peut être transmise de l'animal à l'homme, ou dans le sens inverse, mais plus rarement de l'homme à l'homme. Le virus se manifeste à travers de la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête et des éruptions cutanées dans les jours qui suivent l'infection, puis des pustules. 

Pas de panique : d'après l'OMS, les cas graves du virus sont rares, la variole du singe se guérit généralement avec le temps, entre deux et trois semaines.