Grenoble : cinq ans de prison, dont trois avec sursis, pour avoir tué son ex-mari violent

Grenoble : cinq ans de prison, dont trois avec sursis, pour avoir tué son ex-mari violent

C’est pour meurtre par conjoint dont était accusée une quinquagénaire.

Le 29 mai 2011, jour de la fête des Mères, elle avait tué de deux balles de fusil de chasse son ancien mari âgé de 57 ans. Les faits s’étaient déroulés sur la commune de Moirans. L’auteur des coups de feu avait ensuite appelé les gendarmes pour avouer son geste.

 

L’accusée vivait toujours avec le mari violent, malgré le divorce prononcé une année auparavant. Selon l’avocat de l’accusée, sa cliente avait subi des violences dès 17 ans, soit trois années après la rencontre avec l’homme de sa vie. Ce dernier avait été condamné à deux reprises pour de graves violences conjugales.

 

Dans cette affaire, la cour d’assises de l’Isère a rendu son verdict ce mardi. L’ex-femme a été reconnue coupable du meurtre et a été condamnée à cinq ans de prison dont trois avec sursis. Néanmoins, elle ne devrait pas rester très longtemps derrière les barreaux puisqu’elle avait déjà effectué 18 mois de détention préventive après les faits.