Grenoble : le quartier Mistral s’embrase après la mort de deux jeunes

Grenoble : le quartier Mistral s’embrase après la mort de deux jeunes

Deux jeunes Grenoblois âgés de 17 et 19 ans sont morts ce samedi soir sur le pont de Catane de la capitale des Alpes.

Originaires du quartier Mistral, ils ont percuté un car transportant une équipe de football amateur de l’agglomération qui sortait de l’A480. Les jeunes victimes circulaient sans casque, sur un scooter de grosse cylindré signalé volé et dépourvu de plaques et de phares. Ils avaient refusé de s'arrêter à un contrôle de police. Une patrouille tentait de les interpeller mais selon le procureur de la République, Éric Vaillant, il ne s'agissait pas d'une course-poursuite puisque les policiers les suivaient de loin. Une information pour rechercher les circonstances exactes du décès a été ouverte.

 

 

Après ce drame, des violences ont éclaté dans le quartier samedi soir mais aussi ce dimanche soir. De nombreuses voitures ont été incendiées tout comme des poubelles, le hall d'une école d'infirmières et un local associatif. Des policiers ont été caillaissés, 30 à 40 personnes ont également tenté d'envahir la caserne de CRS 47 située non loin. Des renforts sont venus de la région et notamment de Lyon, prêter main forte aux policiers grenoblois.