Crémieu : deux mois après le braquage du maire, trois suspects écroués

Crémieu : deux mois après le braquage du maire, trois suspects écroués

Ce vendredi, les braqueurs présumés ont été placés en détention provisoire.

Le 2 mars dernier, trois individus s’étaient introduits de nuit chez le maire de Crémieu, Alain Moyne-Bressan. L’ancien député de l’Isère et sa femme avaient été menacés avec une arme et cambriolés. Les gendarmes dans le cadre de leur enquête ont interpellé trois individus suspectés d’être les cambrioleurs.

Selon le parquet de Grenoble, il y aurait un mineur parmi eux. Les braqueurs présumés ont été placés en détention provisoire ce vendredi après avoir été déférés devant un juge d’instruction grenoblois.