Diarrhées et vomissements : les fontaines de la caserne de Bonne mises en cause

Diarrhées et vomissements : les fontaines de la caserne de Bonne mises en cause

Ce lundi, les agents de la police municipale ont fermé les vannes des fontaines de la caserne de Bonne et entouré la zone sur place grenobloise de rubans d’interdiction.

Peu avant, quatre familles auraient appelé la mairie de Grenoble pour signaler que leurs enfants avaient souffert de diarrhées et vomissements après s’être baignés dans cette eau non-potable, en cette période de fortes chaleurs. La Mairie affirme avoir pris "des dispositions" et que "des analyses sont en cours pour déterminer une éventuelle et probable contamination". Le conseiller municipal délégué, Olivier Bertrand, a affirmé dans les colonnes du Dauphiné Libéré que "comme dans toutes les communes, nos fontaines ornementales n’ont pas une eau potable. Donc, c’est toujours risqué de s’y baigner".

 

La municipalité devrait également installer davantage de panneaux pour indiquer qu’il est dangereux d’y faire trempette.

 

Ce mardi, les fontaines de la caserne de Bonne à Grenoble resteront donc sèches. Le retour de l’eau n’est pas encore annoncé.