Les universités grenobloises ne feront qu’une dès l’année prochaine

Les universités grenobloises ne feront qu’une dès l’année prochaine

Dès le 1er janvier 2020, les établissements d"enseignement supérieur de la capitale des Alpes ne formeront plus qu’une entité qui comprendra la ComUE UGA, Grenoble INP, l’Ensag, Sciences Po Grenoble et l’UGA.

Cette nouvelle institution se nommera l’Université Grenoble Alpes (UGA). La ComUE et l’actuelle UGA vont se fondre dans ce nouvel établissement public expérimental. Les établissements d’enseignement supérieur, soit Grenoble INP, ENSAG et Sciences Po Grenoble, garderont une certaine autonomie financière.

 

La construction de ce nouvel établissement  permettrait à l’Université de marquer plus profondément le paysage académique français et mondial.

 

Selon le président de l’UGA, cette mesure ne devrait pas impacter la masse salariale des différents établissements.

 

Un retour en arrière restera possible si l’expérimentation ne serait pas au goût de chaque partie.

 

A terme, si, au contraire, l’expérimentation fonctionne bien, le format qui réunit les établissement sous UGA sera pérennisé.