Street-pooling : 178 000 m3 d’eau gaspillés en 2017 à Grenoble

Street-pooling : 178 000 m3 d’eau gaspillés en 2017 à Grenoble

Le street-pooling coûte cher à la métropole grenobloise.

Ce lundi, on a appris qu’en 2017 près de 178 000 m3 d’eau ont été gaspillés rien que sur Grenoble, lors d’ouvertures illégales de bornes à incendie.

 

Un chiffre qui représente, d’après la Métropole, la consommation annuelle d’une ville de plus de 3 500 habitants.

 

Au niveau national, ces ouvertures dangereuses se multiplient dès que la chaleur se fait plus forte. Pour rappel, ces dégradations peuvent causer des risques de glissades, d'électrocution, d'inondation ou encore des accidents de voiture et des inondations de parkings souterrains et de caves. Enfin, les sapeurs-pompiers, en cas d’incendie, peuvent manquer d’eau.