Chirurgien suspendu : les anciens patients n’auront pas de dommages et intérêts

Chirurgien suspendu : les anciens patients n’auront pas de dommages et intérêts

Le chirurgien grenoblois suspendu, suspecté notamment d’être responsable de la mort d’un septuagénaire, avait décidé il y a quelques mois de poursuivre pour diffamation certains de ses anciens patients qui avaient témoigné dans la presse.

Accusé d’avoir négligé de nombreuses opérations, il avait d’abord annoncé vouloir poursuivre des ex patients qu’il accusait de diffamation avant finalement de se rétracter.  Les patients avaient donc attaqué le chirurgien mais la justice a considéré la plainte comme irrecevable.



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios