Les dirigeants de la discothèque César Palace accusés d'avoir organisé des soirées clandestines

Les dirigeants de la discothèque César Palace accusés d'avoir organisé des soirées clandestines

Le verdict tombera le 22 janvier prochain

L'année ne commence pas très bien pour le corps directionnel du César Palace de Grenay ! La gérante de l'établissement s'est rendue, ce 8 janvier, au tribunal correctionnel de Vienne où elle a dû se justifier face à de nombreuses accusations concernant l'organisation de soirées clandestines pendant la période de confinement et alors que les établissements de nuits doivent être fermés. 

C'est le frère de la femme d'affaires qui serait à l'origine de ses soirées qui étaient à l'origine, d'après lui, de simples soirées entre amis dans lesquelles plusieurs personnes se seraient auto-invitées. 

Au total, l'établissement est accusé d'avoir organisé une vingtaine de ces soirées, une accusation qui pourrait coûter cher à la gérante et l'envoyer tout droit en prison. La sentence sera prononcée le 22 janvier à Vienne

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios