Echirolles - L’acte criminel confirmé dans l’affaire de l’étudiant de 24 ans trouvé mort

Echirolles - L’acte criminel confirmé dans l’affaire de l’étudiant de 24 ans trouvé mort

Une importante fracture au niveau du crâne pourrait être la cause de la mort

Ce vendredi 5 novembre, le corps sans vie d'un étudiant de 24 ans avait été retrouvé, entièrement nu, dans la chambre qu'il occupait au sein d'une résidence étudiante à Echirolles. C'est après 1 mois sans nouvelles que les proches du jeune homme avaient donné l'alerte au personnel de l'établissement qui avait alors contacté les forces de l'ordre, ce qui avait mené à la macabre découverte. 

Après une autopsie ordonnée par le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, a révélé que la piste criminelle était poursuivie : 

Lors de l’autopsie réalisée ce matin, le légiste a constaté une fracture du crâne qui indique que le décès est probablement imputable à l’intervention d’un tiers. 

Des traces de violences et du sang ont également été retrouvées. La jeune victime, un étudiant kenyan de 24 ans, aurait donc été tuée dans sa chambre.