Grenoble - 20 personnes accusées de trafic d’êtres humains

Grenoble - 20 personnes accusées de trafic d’êtres humains

Le procès se tient depuis le 6 décembre et devrait se conclure ce 17 décembre

Une enquête de 2 ans sur un trafic d'êtres humains a donné lieu à un procès dans lequel une vingtaine de personnes sont impliquées. C'est devant le tribunal correctionnel de Lyon que les 20 prévenus issus de tous les secteurs ont été entendus. 

Parmi les accusés, Cherif Boutafa, le conseiller municipal de l'opposition et sa compagne sont poursuivis pour aide au séjour en bande organisée. Ces individus sont accusés d'avoir aidé à plusieurs migrants d'origines diverses d'entrer en France et de les avoir exploités, notamment en les faisant travailler de façon clandestine dans des restaurants isérois. 

Entre 2017 et 2020, des dizaines de personnes auraient été exploitées, très largement sous-payées et auraient été logées dans des conditions très primaires. Chacun des migrants disposait de faux papiers fournis par le réseau. 

Le verdict devrait être prononcé ce vendredi 17 décembre.