Violences sexuelles dans l’Eglise - Le diocèse de Grenoble-Vienne invite les victimes à parler

Violences sexuelles dans l’Eglise - Le diocèse de Grenoble-Vienne invite les victimes à parler
Pixabay

Les victimes du père Louis Ribes particulièrement concernées

Les victimes du père Louis Ribes sont invitées à témoigner et à dénoncer les agissements subis. Décédé en 1997, le prêtre est visé par de très nombreuses accusations d'agressions sexuelles comme le confirme un communiqué rédigé par les diocèses de Lyon, Grenoble-Vienne et Saint-Etienne

Nous avons acquis la certitude, en octobre dernier, de la véracité des faits (...) Les responsables des diocèses expriment aux personnes victimes du père Ribes leur profonde compassion, leur honte qu’un prêtre ait pu commettre de tels actes

Connu pour ses oeuvres de différents types (vitraux, tableaux...) qui lui ont valu le surnom de Picasso des églises, le prêtre désormais considéré officiellement comme un délinquant sexuel, ne figurera plus physiquement dans les églises où toutes les oeuvres réalisées par lui seront retirées. 

Les diocèses ont mis en place des cellules d'écoute consacrées aux victimes; vous pouvez accéder à la cellule reliée au diocèse de Grenoble-Vienne en envoyant un mail au cellule.ecoute@diocese-grenoble-vienne.fr ou en téléphonant au 07.68.77.29.60.