Non, Grenoble ne marche pas à "100% d'énergie renouvelable"

Non, Grenoble ne marche pas à "100% d'énergie renouvelable"

En tant que première grande ville de France à avoir offert le pouvoir aux écologistes, Grenoble sert de modèle à certains. Mais aussi parfois de fantasme.

Marine Tondelier, figure d'EELV et conseillère régionale des Hauts-de-France, a ainsi déclaré que le maire Eric Piolle avait mis 200 millions d'euros sur la table en 2014. Ce qui avait permis d'engager une profonde restructuration qui fait qu'aujourd'hui, Grenoble "est une ville qui fonctionne à 100% à l’énergie renouvelable".

Sauf que ce poncif, également servi par Yannick Jadot durant la campagne présidentielle, est erronné.

Gaz Electricité de Grenoble doit effectivement produire d'ici 2026 491 GWh "verts" par an. Sauf que l'énergie produite, et pas seulement dans l'agglomération ni même dans les Alpes, par GEG file dans le réseau national Enedis.

Il est donc faux de dire que les Grenoblois profitent d'une énergie 100% renouvelable. Aujourd'hui comme demain.