Des peines de prison ferme après un viol dans les toilettes publiques de Grenoble

Des peines de prison ferme après un viol dans les toilettes publiques de Grenoble

Ce sont des faits glaçants qui ont été jugés cette semaine par la cour d’Assises de l’Isère.

Deux hommes, arrivés d’Algérie en 2011 et 2016, étaient poursuivis pour avoir infligé un véritable calvaire à une jeune femme début janvier 2017, dans le quartier Saint-Bruno de Grenoble.

 

Au début du mois, une jeune femme avait été abordée par les deux individus, l’un avait alors menacé sa victime à l’aide d’un pistolet, l’autre lui avait pris son téléphone et sa carte bancaire puis l’avait obligé à dévoiler son code.

 

La victime avait ensuite été contrainte de faire une fellation à l’individu armé, dans des toilettes publiques désaffectées. Selon Le Dauphiné, la jeune femme avait dû faire croire à son violeur qu’il pouvait aller chez elle pour sortir de ce lieu sordide. Une patrouille de police avait alors remarqué le couple dans la rue. Les deux malfaiteurs avaient été interpellés.

 

L’accusé principal dans cette affaire, âgé de 25 ans, avait reconnu à demi-mots les faits de viol lors de ce procès. Il a été condamné à douze ans de détention. Son complice, âgé lui de 32 ans, était poursuivi pour tentative de vol avec arme. Il a écopé de six ans de prison. Les deux individus ont été condamnés à l’interdiction définitive de fouler le sol français.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios