Auvergne-Rhône-Alpes : un élu Insoumis annonce qu’il soutient Marine Le Pen

Auvergne-Rhône-Alpes : un élu Insoumis annonce qu’il soutient Marine Le Pen

Ce mardi soir, sur le plateau de BFM TV, le conseiller régional d’Auvergne-Rhône-Alpes Andréa Kotarac, a annoncé qu’il quittait son parti, la France insoumise.

Interrogé par Ruth Elkrief, l’élu âgé de 29 ans a également annoncé qu'il votera pour le Rassemblement national aux élections Européennes le 26 mai prochain. Il précise, par contre, qu’il ne compte pas adhérer au parti de Marine Le Pen.

 

Andréa Kotarac, qui avait été membre de l'équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon en 2017, a appelé à voter pour "la seule liste souverainiste, la seule apte à faire barrage à Emmanuel Macron, celle de Jordan Bardella". Il explique sa décision en affirmant que "la pensée mélenchoniste indépendante est en ce moment minoritaire au sein de la France insoumise, voire ultra-minoritaire au sein de la gauche".

 

"J'ai vu une balkanisation, une communautarisation de la société française, j'ai vu des concepts diviseurs s'installer au sein de LFI ou à l'Unef : réunion réservée aux femmes, écriture inclusive, "Notre-Dame est un délire de blancs", IFCM (...)", a justifié Andréa Kotarac, chahuté récemment par son ancien camp pour avoir participé à un colloque en Crimée, auquel ont assisté des figures de l'extrême-droite comme Marion Maréchal.

 

Une annonce qui devrait faire réagir les politiques de la région ces prochains jours, voire faire bouger les lignes de son ancien parti au niveau local.

 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios