Le parquet de Grenoble saisi pour des plaintes d'agressions sexuelles déposées contre un maire

Le parquet de Grenoble saisi pour des plaintes d'agressions sexuelles déposées contre un maire
Image d'illustration

Ce sont 7 victimes, toutes des jeunes filles, qui ont porté plainte contre le maire de Montgardin pour agressions sexuelles et viols

Le maire de Montgardin, une commune située dans les Hautes-Alpes, a été interpellé ce samedi 27 mars après que sept jeunes femmes ont porté plainte contre lui pour des faits d'agressions sexuelles et de viols. Comme l'indiquent nos confrères du journal Le Dauphiné Libéré, une enquête préliminaire avait été ouverte, à Gap, 15 jours avant cette mise en examen de l'édile qui est passé aux aveux et a reconnu les faits. 

Les victimes sont des jeunes filles mineures âgées qui ont entre 10 et 16 ans, sept d'entre elles ont porté plainte. Elles dénoncent de nombreuses agressions sexuelles que le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, expose dans un communiqué : 

Elles reprochent au maire de Montgardin de les avoir accueillies à son domicile pour des goûters, au cours desquels il en profitait pour leur faire des "câlins" en leur caressant les cuisses, les fesses ou la poitrine, ou en les attrapant par les hanches. 

L'une des jeunes filles accuse le maire de l'avoir violée en lui infligeant une pénétration digitale non consentie. Pour des faits de viol sur mineure de plus de 15 ans, d'agressions sexuelles sur mineures de 15 ans et de possession d'image à caractère pédopornographique, l'élu risque une peine de 20 ans de réclusion criminelle. 

 

 

 



En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios